Musique

Yma Sumac

Yma Sumac

Biographie

L’incroyable rossignol des Andes se nommait Zoila Augusta Emperatriz Chávarri del Castillo. Plus connue sous le pseudo d’Yma Sumac, elle fut un génial ovni enchanteur dans les années 50 avec l'étendue de son registre vocal et son approche moderne de musique populaire sud-américaine.La très secrète star péruvienne à l'organe extra-terrestre et aux cheveux de geai affirmait être née en 1927 mais selon son ami et assistant personnel, Damon Devine, l'année 1922 figurait sur son acte de naissance. Baptisée « l'oiseau-chanteur péruvien », « la princesse inca » ou bien encore le « rossignol des Andes », Yma Sumac fascinait autant par son registre vocal s'étendant sur plus de trois octaves que par sa garde-robe colorée qui la faisait ressembler à un membre de la monarchie inca. Elle était une descendante reconnue du vingt-troisième et dernier empereur inca Atahualpa qui fut assassiné en 1533 par les Espagnols…En 1950, son premier album, Voice Of Xtabay, allait lui ouvrir la voie du succès durant une décennie. En 1972 elle enregistre avec Les Baxter un album de rock psyché mais des différents les opposent et l'album est rapidement retiré de la vente. Yma Sumac rentre alors au Pérou où elle s'installe et vivra jusqu'au milieu des années 80.Paradoxalement, c'est cet album qu'elle déteste (sauf la chanson Magenta Mountain) qui relance alors sa carrière. Le jeune public redécouvre ce disque et cette voix unique. Finalement, dans les années 80/90, elle reprendra une activité artistique majeure : concerts, théâtre, cinéma et télévision.En 2006, Yma Sumac est retournée au Pérou pour y recevoir les félicitations du gouvernement pour son aide à la diffusion de la culture péruvienne dans le monde. Elle y a été décorée entre autres de l'Orden del Sol, la plus haute distinction locale, réservée aux présidents et princes de sang. Elle s'éteint samedi 1er novembre 2008, à l'âge de 86 ans, dans une maison médicalisée de Los Angeles après avoir lutté pendant huit mois contre un cancer du colon.© MZ/Qobuz