Musique

The Four Seasons

The Four Seasons

Biographie

Dans les années 1960, The Four Seasons fut l'un des groupes les plus populaires avec pas moins de trente-neuf titres classés dans le Hot 100 du Billboard américain. Entre 1962 et 1964, la formation du New Jersey aligne les numéros un comme « Sherry », « Big Girls Don't Cry », « Walk Like a Man » et « Rag Doll ». Le falsetto légendaire de son chanteur Frankie Valli, les harmonies vocales et les mélodies accrocheuses signées Bob Gaudio ou Bob Crewe (le producteur) séduisent la jeunesse américaine qui voit dans le quatuor une réponse locale à l'hégémonie de The Beatles. Bien que moindre en Europe, la popularité de The Four Seasons se maintient malgré l'activité parallèle de Frankie Valli en solo dès 1965 avec le titre « The Sun Ain't Gonna Shine (Anymore) ». Après le succès de « Can't Take My Eyes Off You » en 1967 et l'album concept The Genuine Imitation Life Gazette en 1969 (premier échec), le groupe se renomme Frankie Valli & the Four Seasons et subit quelques changements pendant que son chanteur accumule les succès en solo. En 1976, le groupe décroche un dernier n°1, « December, 1963 (Oh, What A Night) ». Intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 1990, The Four Seasons enregistre un dernier album, Hope + Glory, paru en 1992, avant des reformations scéniques en 2007 et 2012. En 2014, Clint Eastwood remet le groupe à l'honneur dans la comédie musicale Jersey Boys. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015