Musique

Stan Kenton

Stan Kenton

Biographie

Stan Kenton commence sa carrière de pianiste professionnel dans des formations de la région de Los Angeles. A 21 ans, il travaille déjà comme pianiste et arrangeur sous la direction d’Everett Hoagland, juste avant d’assurer lui-même la direction musicale d’une salle de spectacles, de recevoir des commandes pour des arrangements et de s’illustrer à la composition pour la radio et le cinéma. A la fin des années 30, il approfondit ses connaissances fondamentales en théorie musicale et se prépare à une expérience de direction d’orchestre qu’il inaugure en 1941. Le succès trop timide de cet orchestre au démarrage lui laisse le temps de reprendre des activités radiophoniques deux ans plus tard. Mais avec la voix d’Anita O’Day, Stan Kenton réussira finalement à sensibiliser réellement le public au milieu des années 40 et il obtiendra ensuite la consécration dans les sondages de la presse spécialisée. Dès lors, et jusqu’au début des années 60, des orchestres se font et se défont, souvent présentés sous l’appellation Progressive Jazz, alternant entre classicisme et innovation, avec le concours de musiciens hors pair et d’arrangeurs réputés. L’idée du Modern Music Orchestra à la fin des années 40, un ensemble de quarante musiciens, marque un des points culminants de sa volonté innovatrice. La liste des musiciens prestigieux de cette période qui ont fait leurs débuts avec Stan Kenton serait aussi longue à établir que ses sources d’inspiration. Les années 70 sont marquées par la création du label Creative World, dont il est le fondateur, parallèlement à ses activités pédagogiques et de découvreur de jeunes talents. Une des dernières marques discographiques du pianiste a été enregistrée deux ans avant sa mort au cours d’une tournée en Europe.photo : © Thierry Trombert / Mephisto © ©Copyright Music Story Music Story 2015