Musique

Sean Paul

Sean Paul

Biographie

Natif de Jamaïque, les origines de Sean Paul expliquent probablement son gout pour les subwoofers, le dancehall, le reggae, et, globalement, les morceaux légers, dansants et ensoleillés. Mais avant de devenir l’un des plus gros fournisseurs de tube des années 2000, Sean Paul Henriques, de son vrai nom, fera un début de carrière prometteur dans le water-polo. Il arborera même les couleurs noir, vert et or lors de compétitions internationales. Une passion qui ne se mettra pas sur le chemin de sa réelle vocation : la musique. Ses collaborations avec divers groupes et producteurs jamaïcains verront Sean Paul percer aux Etats-Unis. Aidé par des morceaux dansants aux refrains accrocheurs, il se place rapidement en haut des charts, en 2000 avec son premier disque, Stage One, puis en 2003 avec Dutty Rock, disque truffé de tubes en puissance, à l’image de Get Busy, Like Glue ou encore Baby Boy, son duo avec Beyonce. Il enfonce le clou deux ans plus tard avec The Trinity, qui voit résonner ses singles Temperature et We Be Burning dans les enceintes du monde entier. Suivront Imperial Blaze (2009) et Tomahawk Technique (2012), deux opus contenant eux aussi leur lot de singles vitaminés. Sean Paul revient en 2014 avec Full Frequency, nouvel aimant à dancefloor, sur lequel on peut retrouver des artistes de renommée tels que Damian Marley ou encore 2-Chainz. ©Nicolas Gal