Musique

Seal

Seal

Biographie

Débutant d’abord à travers la house music, Seal émerge véritablement au début des années 90 lorsqu’il prend une orientation plus soul, devenant rapidement l’une des plus grandes stars de cette décennie. Véritable symbole du renouveau de la soul britannique, il n’hésite pas à coupler sa voix majestueuse aux effluves gospel avec un mélange de soul, folk, pop, dance et rock. Seal, de son vrai nom Sealhenry Samuel, nait à Londres en 1963 de parents nigériens et brésiliens et se dirige tout d’abord vers des études d’architecture avant de commencer petit à petit à chanter dans clubs et des bars locaux. Au milieu des années 80 il se joint à un groupe de funk répondant au nom de Push et part en tournée en Asie avec cette formation. Durant ce séjour sur ce continent il intègre un groupe de blues en Thaïlande, avant de finalement revenir en Angleterre. De retour dans son pays natal, Seal rencontre le producteur de house et de techno Adamski avec lequel il co-écrit le titre Killer qui sort en 1990 et devient un hit chez les Anglais. Ce succès permet au chanteur de signer un contrat avec ZTT Records et d’enregistrer son premier album éponyme avec l’aide de Trevor Horn (Yes, ABC, Frankie Goes to Hollywood, Grace Jones…). Une reconnaissance mondiale arrive alors, notamment grâce au single Crazy qui devient rapidement un tube. Il lui faudra ensuite trois ans avant de sortir un deuxième opus…un laps de temps pendant lequel il participe à l’album hommage à Jimi Hendrix, Stone Free, sur lequel il chante aux côtés de Jeff Beck sa version de Manic Depression. C’est finalement en 1994 que le deuxième album, sobrement intitulé Seal voit le jour et rencontre un grand succès, puis un encore plus grand succès deux ans plus tard lorsque Seal publie le single Kiss from a Rose pour la B.O. du film Batman Forever. Grâce à l’incroyable popularité de cette chanson, le disque retrouve une seconde jeunesse et se vend comme des petits pains. Entre le troisième album Human Being en 1998 et Seal IV en 2003, le chanteur à la voix unique collabore avec Mylène Farmer sur la chanson Les mots. Après le disque System en 2007, Seal signe un coup de maitre en publiant Soul, opus dans lequel il reprend des grands standards de soul d’artistes comme Otis Redding, James Brown, Sam Cooke, Al Green et bien d’autres… l’idée fait mouche et le disque est un grand succès, notamment grâce au travail de production de David Foster. Ce dernier continue à collaborer avec Seal sur Commitment (2010) et Soul 2 (2011) (un second service de reprises soul). Trois ans après son divorce avec le mannequin Heidi Klum, Seal revient avec son septième album studio, logiquement intitulé 7, et réalisé avec le producteur Trevor Horn. © LG/Qobuz