Musique

Rodriguez

Rodriguez

Biographie

Incroyable histoire que celle de Sixto Rodriguez. Découvert à la fin des années 60, ce fils d’immigrés mexicains exilés aux Etats-Unis sortira deux albums sur Sussex Records. Malgré leur qualité, Cold Fact (1970) et Coming From Reality (1971), passeront presque inaperçu, et obligeront le chanteur à retourner vivre de petits boulots, continuant en parallèle des études de philosophie. Toutefois, la musique de Sixto continue son petit bout de chemin indépendamment de son compositeur, et finit par atterrir en Australie et en Nouvelle-Zélande quelques années plus tard. Un succès inattendu qui amène le chanteur à y effectuer une série de concerts, qui donnera matière à un album live. Puis c’est l’anonymat de nouveau.Dans les années 80, les disques de Rodriguez ressortent par un heureux hasard du côté de l’Afrique du Sud. Les paroles engagées et libertaires de Sixto trouvent un écho incroyable dans ce pays rongé par l’apartheid. Les ventes d’albums atteignent des sommets sans que le compositeur en soit informé. De nombreuses rumeurs courent sur Rodriguez, la majeure partie de son public le pensant mort. Ce n’est qu’au milieu des années 90 que le chanteur apprendra cette notoriété Sud-Africaine, alors que sa fille tombe sur un site internet de fan. Sa carrière connait alors un rebond inespéré, près de 30 ans après ses débuts. Sa musique retrouve une seconde vie, et séduit un large public aux quatre coins du monde. Au début des années 2000, l’improbable carrière de Sixto est retracée dans un documentaire intitulé Sugar Man, du nom d’un de ses morceaux les plus célèbres. Le succès du film est tel qu’il remporte un Oscar en 2013 dans la catégorie Meilleur documentaire. A 70 ans, Sixto Rodriguez est de retour. Pour de bon. © NG/QOBUZ