Musique

Regula Mühlemann

Regula Mühlemann

Biographie

2013 fut une année charnière pour la jeune soprano suisse Regula Mühlemann (*1986), qui émerge désormais comme l’une des sopranos les plus saisissantes de sa génération. Ce furent d’abords ses débuts au Theater an der Wien dans Le Comte Ory de Rossini, puis surtout le prestigieux Festival de Pâques de Baden-Baden pour la nouvelle production de La Flûte enchantée avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin. Elle se produisit également au Grand Théâtre de Genève, à l’Opéra de Paris comme Papagena, Il Re pastore de Mozart aux côtés de Rolando Villazón au Festival de Verbier, puis au festival d'Aix-en-Provence, toujours comme Papagena. Du haut de sa voix claire et cristalline, agile, lumineuse, Regula Mühlemann est aussi une chanteuse de concert très demandée. En plus de l’Allemagne, de la Suisse et de l’Italie, elle s’est produite en Amérique du Sud et a fait ses débuts de concert à Berlin dans la Quatrième Symphonie de Mahler. Elle a même fait ses débuts au cinéma (comme le fit Anna Moffo en son temps, une sorte de double carrière !) en chantant Ännchen dans le long métrage Hunter Bride, et on la verra bientôt aux côtés de de Bejun Mehta dans une production cinématographique d’Orphée de Gluck. Son premier disque consacré à Mozart lui vaut toutes les louanges de la critique. Une carrière encore toute nouvelle mais déjà bien plus que prometteuse : éclatante.