Musique

Nirvana

Nirvana

Biographie

Il y a un avant Nirvana et un après Nirvana. « Avant », le rock alternatif, mis à l’index par les majors, paraissait réservée à une élite, reléguée chez les disquaires aux rayons du fond, ou bien aux magasins les plus spécialisés et les plus pointus. Donc hors de portée du grand public…Puis ont débarqué Kurt Cobain, Dave Grohl, Krist Novoselic. Leur succès n’était pourtant pas gagné d’avance. Influencés par le rock sous toutes ses formes, pop avec les Beatles, hard avec Led Zeppelin, métal avec Black Sabbath, punk avec les Stooges, hardcore avec Black Flag et surtout dans la lignée des Meat Puppets, d'Hüsker Dü et des Pixies… les jeunes garçons de Nirvana se cherchent pendant quelques mois sous les noms de Fecal Matter, Stiff Woodies ou Skid Row. Mais c’est bien Nirvana qui fait mouche.Leur premier album Bleach qui parait en juin 1989 sur le label Sub Pop est bien reçu par la critique et largement diffusé sur les radios étudiantes. Le suivant, Nevermind (1991), rencontre un succès foudroyant, est en rupture de stock à travers toute l’Amérique et assure au trio une notoriété durable. Il impose le style Nirvana qui dominera la première moitié des années 90 : une voix torturée, des guitares saturées, des paroles désabusées. Le single incisif Smells Like Teen Spirit, diffusé en boucle sur MTV, devient l’hymne paradoxal et involontaire de toute la jeune génération. Attachés à leur idéologie indépendante, les membres de Nirvana deviennent les anti-rock stars les plus populaires de leur temps, bien malgré eux. Un succès qui place sur le devant de la scène le rock alternatif et plus particulièrement le grunge, mettant en lumière par la même occasion d’autres formations comme Soundgarden, Alice In Chains et Pearl Jam.Trois albums plus tard, Nirvana connaît toujours la même notoriété, et ne tarit pas dans son inspiration comme le montre le live Unplugged In New York, acoustique et plus posé. Mais l’épuisement aura raison de Cobain qui, fatigué par le public et par les médias, interrompt la tournée européenne en cours. Ce n’est que peu de temps après qu’il est retrouvé mort à son domicile, une balle dans la tête, le 8 avril 1994, sept mois après la sortie de l'album In Utero, dernier disque studio du groupe de Seattle… Avec cette fin tragique s’arrête une carrière et commence une légende : la popularité du groupe n’a pas décru depuis, les morceaux demeurant des standards du genre. La tragédie n’a fait que renforcer le mythe autour de Nirvana, le groupe de toute une génération.