Musique

Nat King Cole Trio

Nat King Cole Trio

Biographie

L'un des chanteurs et pianistes de jazz les plus importants et populaires de son temps, Nat « King » Cole a mené son propre trio de 1937 à 1951. Né à Montgomery (Alabama) le 17 mars 1919, Nathaniel Adams Coles est le fils de pasteur et d'une directrice de chœur de la même église baptiste. Formé au piano dès le plus jeune âge, il grandit avec ses frères et sœurs à Chicago et crée un premier groupe de jazz, Nat Coles and His Rogues of Rhythm, durant ses études. Après une participation à la comédie musicale Shuffle Along, il s'installe à Los Angeles avec son épouse, la danseuse Nadine Robinson, et forme en 1937 un trio complété par Oscar Moore (guitare) et Wesley Prince (contrebasse). Le trio sans batteur qui évolue sous le nom The King Cole Swingsters se produit dans les clubs et gagne sa réputation grâce aux premières transcriptions radiophoniques, instrumentales, réalisées sous le nom The Nat King Cole Trio. Encouragé à chanter, Nat « King » Cole signe et son trio connaissent un premier succès avec la reprise de « Sweet Lorraine » (1940), suivie par celle de « Honeysuckle Rose », pour le label Decca. C'est cependant avec Capitol Records et le contrebassiste Johnny Miller - qui remplace Red Callender en 1943 - que le trio va connaître la renommée. Vendu à un million d'exemplaires, le titre « Straighten Up and Fly » amorce une période faste marquée par la première place de l'album The King Cole Trio (1945) dans le tout premier classement du Billboard et les volumes suivants, d'où son extraits « (I Love You) For Sentimental Reasons » (n° 1), « Route 66 » (n° 11), « The Christmas Song » (n° 3) et « Nature Boy » (n° 1 en 1948). Devenu l'une des plus grandes vedettes noires de la chanson, Nat « King » Cole anime sa propre émission de radio et continue de se produire en trio vocal jusqu'en septembre 1951, après la sortie de King Cole for Kids. Le guitariste Irving Ashby succède à Oscar Moore en 1947, tandis que Joe Comfort remplace Johnny Miller l'année suivante. Une dernière incarnation du trio comprend le joueur de bongos Jack Constanzo. Bien que l'album After Midnight (1957) soit crédité à Nat « King » Cole and His Trio, le pianiste et chanteur maintient sa popularité en solo avec le standard « Mona Lisa » (1950), classé huit semaines au sommet des charts pop. Atteint d'un cancer du poumon, le musicien décède le 15 février 1965 à l'âge de 45 ans. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2021