Musique

Joe Cocker

Joe Cocker

Biographie

Doté d’une belle voix grave et rocailleuse, le Britannique qui était âgé de 70 ans excellait dans un style mêlant rock, blues et soul music et fut surtout un grand expert de la reprise choc. C’est notamment sa relecture du mythique With A Little Help From My Friends des Beatles, grosse sensation au festival de Woodstock en août 1969, qui lui offrira l’un de ses premiers grands succès. On pense également à sa version de You Are So Beautiful écrit par Billy Preston et Dennis Wilson des Beach Boys. Le cinéma expédiera également Joe Cocker au sommet des charts avec Up Where We Belong en duo avec Jennifer Warnes sur la bande originale d’Officier et Gentleman en 1982 et You Can Leave Your Hat On sur celle de 9 semaines 1/2 en 1986. Les nombreux succès internationaux n’empêcheront guère Cocker d’avoir bataillé, tout au long de sa vie, contre ses démons liés à la drogue et surtout à l’alcool…Né dans la minière Sheffield le 20 mai 1944, Joe Cocker, grand fan de Ray Charles et de Lonnie Donegan, monte son premier groupe, les Cavaliers, à seulement 16 ans. L’année suivante, il prend le pseudonyme de Vance Arnold et forme un nouveau groupe, les Avengers, avec lequel il se produit de pubs en pubs, reprenant notamment des chansons de Chuck Berry et de Ray Charles. C’est à cette époque qu’il commence à s’intéresser au blues et découvre la musique de John Lee Hooker, Muddy Waters, Lightnin' Hopkins ou bien encore Howlin' Wolf. Première heure de gloire en 1963 lorsqu’avec les Avengers, Joe Cocker fait la première partie d’un concert des Rolling Stones à Sheffield. L’année suivante, il signe son premier contrat chez Decca et publie son premier single, une reprise des Beatles, I’ll Cry Instead, avec notamment Jimmy Page à la guitare. Mais le disque est un échec et le chanteur est remercié par Decca à la fin de la même année… Il change à nouveau de groupe et se produira désormais sous le nom de Joe Cocker's Big Blues.Après une longue parenthèse, Joe Cocker revient à la musique en 1966 en compagnie de Chris Stainton, et forme le Grease Band. Comme pour les Avengers, le groupe se produit essentiellement dans les pubs de la région de Sheffield. Denny Cordell, alors producteur de Procol Harum, des Moody Blues et de Georgie Fame, le remarque et lui fait enregistrer le single Marjorine sans le Grease Band. Cocker s’envole alors pour Londres, espérant faire enfin décoller sa carrière… En 1968, il reprend With a Little Help from My Friends des Beatles avec une fois de plus Jimmy Page à la guitare. Cette relecture est un succès immédiat et se retrouve à la première place des charts britanniques en novembre 1968 ! Les tournées s’enchainent, en Angleterre mais aussi aux États-Unis à partir du printemps 1969. Cette année-là, Joe Cocker se produira au légendaire festival de Woodstock.Impressionnés par sa version de With a Little Help from My Friends, Paul McCartney et George Harrison autoriseront leur confrère et concitoyen à révisiter également She Came In Through The Bathroom Window et Something sur son album Mad Dogs & Englishmen. Concerts, festivals et shows télévisés, Cocker vit alors une véritable heure de gloire qu’il conjugue également avec une grosse consommation de stupéfiants en tous genres et d’alcool...Le succès est tel que pour la tournée suivante, le Britannique se retrouve sur scène avec un groupe de plus de trente musiciens parmi lesquels le pianiste Leon Russell, trois batteurs et des choristes incluant notamment Rita Coolidge et Claudia Lennear ! La nouvelle formation est alors baptisée Mad Dogs & Englishmen, référence à une chanson éponyme de Noël Coward. Jusqu’en 1970, ses tournées souvent décrites comme d’immenses orgies rock’n’roll abiment la santé de Cocker et commencent à le rendre de plus en plus dépressif. Ses disques continuent pourtant à plafonner au sommet des charts, à l’image de sa reprise de The Letter des Box Tops qui décroche la première place du top américain.De retour à Sheffield, Joe Cocker s’offre un break de deux années. Il refait surface en 1972 et se lance à nouveau dans des tournées marathons en Europe, aux États-Unis mais aussi en Australie où la police locale, après l’avoir arrêté avec ses musiciens en pleine consommation de drogue, l’expulse du territoire… Paru en août 1974, son album I Can Stand A Little Rain comprend notamment la fameuse reprise de You Are So Beautiful. Les disques se suivent, les tournées également mais c’est surtout sa consommation effrénée d’alcool qui détruit la star à petit feu durant toutes ces années 70 et 80.En 1982, Cocker chante en duo Up Where We Belong avec Jennifer Warnes pour la bande originale du film Officier et Gentleman, un des plus gros succès de sa carrière couronné par un Oscar à Hollywood ! Le cinéma lui porte à nouveau bonheur lorsque You Can Leave Your Hat On se retrouve, quatre ans plus tard, sur la bande originale du film 9 semaines 1/2. En 1987, l’album Unchain My Heart est lui aussi un nouveau succès pour le chanteur britannique. Durant les années 90 et 2000, Joe Cocker s’embarquera dans de nouvelles tournées et publiera de nouveaux albums toujours suivis par ses fans. Sa discographie compte à l’arrivée une vingtaine d’albums studio, Fire It Up, le dernier, étant paru en 2012.Joe Cocker décède le 22 décembre 2014 d'un cancer du poumon à Crawford dans l’État du Colorado où il vivait depuis plus de deux décennies, au milieu de la nature, avec son épouse Pam et où il avait monté la Cocker Kids'Foundation qui vient en aide à la jeunesse locale.© CM/Qobuz