Musique

Gene Clark

Gene Clark

Biographie

Gene Clark est une figure majeure d’un folk poétique et du country rock. Il est principalement connu pour avoir était le chanteur des Byrds de 1964 à 1966, mais c’est une carrière bien plus grande qui est représentative de son génie. Amateur de musique et passionné de country, le père de celui qui voit le jour en 1941 à Tipton dans le Missouri encourage son fils qui débute la guitare à l’âge de neuf ans. Le registre du jeune prodige est alors composé de classiques de la country : Hank Williams, les Everly Brothers ou encore Elvis. A treize ans, Gene Clark commence à écrire ses premiers textes puis trouve un véritable intérêt dans la musique folk. Il joue avec les Surfriders puis les New Christy Minstrels. En 1964, il fait la rencontre de Jim McGuinn et David Crosby. Ensemble, ils se produisent sous le nom des Byrds et publient deux albums de taille : Mr. Tambourine Man et Turn! Turn! Turn! en 1965. Clark devient rapidement le songwriter dominant des Byrds et leur voix principale. Mais en 1966, l’esprit du groupe convient de moins en moins à ce qu’il recherche. Il quitte alors le groupe pour revenir à ses racines plus folk et bluegrass et enchaîne plusieurs collaborations, notamment avec Chris Hillman, Mickael Clark, Clarence White, Glen Campbell, Doug Dillard et Leon Russel. Il sort par la suite en 1968 l’album en duo, The Fantastic Dillard & Clark Expedition suivit en 1969 de Through The Morning, Through The Night. Mais Gene Clark est un éternel curieux. Après avoir commencé en groupe, enchainé sur les duos, il est enfin temps pour lui d’entamer une carrière solo. Il faut attendre 1971 pour son premier album qui révèle encore plus sa qualité de poète sur White Light. Même si ce disque ne se vend pas comme il se doit aux Etats-Unis, Clark poursuit avec Roadmaster, No Others et, en 1977, Two Sides to Every Story. Entre temps il continue de composer certains titres pour les Byrds qu’il fréquente de loin : Full Circle ou encore Changing Times. Il tourne progressivement la page et se concentre sur d’autres formations comme les Long Riders ou les Textones et publie un album en duo avec la chanteuse Carla Olson : So Rebellious a Lover en 1987. Sa relation avec les Byrds se dégrade progressivement et Clark est mis de côté. En 1991, l’injustice frappe le chanteur qui succombe d’un cancer. De nombreuses rééditions et des inédits ont depuis vu le jour, principalement avec l’album Gene Clark Sings for You en 2018 qui comporte des enregistrements inédits de 1967. © Clara Bismuth/Qobuz