Musique

Etienne de Crécy

Etienne de Crécy

Biographie

L’histoire commence en 1992 lorsqu'Etienne de Crécy et Philippe Zdar participent à leur première rave à Paris et décident de former Motorbass. Alors ingénieurs du son dans le mythique studio Plus XXX, ils sortent l'albumPansoul en 1994 et marquent la genèse de la house en France.En 1995, Étienne de Crécy lance le projetSuper Discount. Fausse compilation, il élabore la plupart des titres sous demultiples pseudos mais invite aussi ses amisAir et Alex Gopher. À l’instar de Pansoul de Motorbass, ce disque s’impose comme une des locomotives de la French Touch et une référence incontournable de la musique électronique, en France et à l’étranger. Succès critique et commercial, Super Discount marque son époque.Le mensuel anglais Mixmag est clair : «Tous les morceaux de cet album sont absolument sublimes... C'est simple, il n'y a pas un morceau à enlever.»En 2001, Etienne de Crécy sortTempovision. En perpétuel éclaireur de l’électronique, il s’affranchit de la pure house music et propulse un son jusqu’ici confiné à l’underground vers un public plus large. C’est avec les chanteursaméricains Belita Woods et Michael Clip Paynequ’Etienne de Crécy explore une nouvelle dimension de son travail qu’il définira de ‘Soul digitale’. Une fois encore, l’image revêt une importance capitale avec la réalisation par son frère Geoffroy de Crécy d’une série de clip en animation des singles Am I Wrong, Scratched et Tempovision récompensée par une Victoire de la Musique.La musique électronique devient un genre majeur en Europe. En 2004, à l’heure où la house music a envahie les charts et que les DJ emblématiques de la French Touch jouent dans les plus gros clubs VIP du monde, Étienne de Crécy opère une volte face et se tourne vers l’électro. Il se laisse influencer par la jeune garde des producteurs fatigués par la French Touch. Il produit Super Discount 2,un son plus dur, plus agressif mais plus en phase avec ses premiers émois techno. Il invite Zdar, Boom Bass, DJMehdi, Alex Gopher et Julien Delfaud.Les titres Fast Track et Overnet deviendront les hymnes de la résurrection de la musique électronique.De 2004 à 2006, Étienne de Crécy présente le live Super Discount 2 avec Alex Gopher et Julien Delfaud. La tournée démarre dans les petits clubs pionniers de l’électro partout en Europe pour se terminer deux ans plus tard sur les scènes des plus grands festivals. Dans la foulée, il produit les maxi Commercial EP 1 & 2. Il offre auxBloody Beetroots de remixer son titreFunk. Ce remix est un succès viral qui leur sert de tremplin et qui connecte Étienne de Crécy à la jeune génération fan d’électro.En 2008, Étienne de Crécy dévoileBeats’n’Cubes une scénographie imaginée par le collectif Exyzt. Cette installation cubique, sonore, radicale et lumineuse tournera à travers le monde pendant plus de cinq ans. Véritable pionnier en matière de stage design pour la musique électronique, ce live contribue à sortir la techno de son ghetto et impose legenre en tête d’affiche des festivals rock.La musique électronique devient un genre majeur partout dans le monde.En 2014 alors que l’EDM fait des ravages auxÉtats Unis et un peu partout dans le monde, Étienne de Crécy décide de revenir à Super Discount. Ce troisième volet opère la jonction entre les deux premiers. Si les synthétiseurs restent en première ligne fideles à l’énergie techno du Super Discount 2, les samples et la production confèrent une sonorité plus house et plus funky, marque de fabrique du premier volume. Il collabore cette fois avec des chanteurs plutôt qu’avec des producteurs. Apparaissent sur l’album Dave et Pos de De La Soul, Baxter Dury, Tom Burke de Citizens!, Madeline Follin de Cults et Kilo Kish. Mais aussi Alex Gopher et Julien Delfaud, avec qui il a déjà commencé la tournée Super Discount 3 live. Avant même la sortie de l’album !