Musique

Charles Aznavour

Charles Aznavour

Biographie

Il était le dernier des Mohicans, l'ultime géant ayant écrit l’histoire de la chanson française du XXe siècle. Avec Charles Trenet et Gilbert Bécaud, il fait partie de ce trio gagnant qui s’est imposé au plus haut niveau mondial, auteurs de « standards » repris par tous, Frank Sinatra les a chanté tous les trois. Né Chahnour Vaghinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris, Charles Aznavour apprend le métier de comédien à partir de 1933 à l'école du Spectacle, située juste en face de chez lui, rue du Cardinal-Lemoine. En 1941, il rencontre un jeune auteur compositeur, Pierre Roche, avec qui il écrit un duo et écume les cabarets de la capitale. Leur duo les impose comme des artistes avec lesquels il faut désormais compter. Edith Piaf leur ouvre les portes de l’Amérique fin des années 40. En 1952, Charles Aznavour rentre seul en France. Pierre Roche s'est marié là-bas. Il commence alors à chanter en solo, mais sans succès. L’heure est venue des interrogations : après une soirée qui se termine en « bide », le chanteur écrit, lucide : « Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix ? Impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m'en déchirer la glotte. D'une petite dixième, je peux obtenir une étendue de près de trois octaves. Je peux avoir les possibilités d'un chanteur classique, malgré le brouillard qui voile mon timbre ». En attendant le succès comme chanteur, il se fait un nom comme compositeur pour Mistinguett, Patachou ou encore Juliette Gréco qui, avec la chanson Je hais les dimanches, obtient le prix de la SACEM en 1952. Il travaille également pour Piaf et adapte pour elle le titre américain Jezebel qui est un succès. Ce n’est qu’à partir de 1954, fort d’une trentaine de chansons à son actif, qu’il enregistre enfin ses premiers succès. On l’entend désormais à l'Alhambra puis à l'Olympia. Deux ans plus tard, Aznavour est un nom avec lequel il faut compter. Ses titres Sur ma vie, Parce que ou encore Après l'amour, qui sera interdit d'antenne, le mène à l’Olympia en tête d’affiche (1957). On le croise également sur les écrans de cinéma. François Truffaut fait appel à lui en 1960 pour "Tirez sur le pianiste" et le succès de ce film aux Etats-Unis lui ouvre les portes du Carnégie-Hall, le prestigieux music-hall new-yorkais. La critique est enthousiaste et Aznavour commence alors un véritable tour du monde qui ne s’arrêtera jamais. Turquie, Liban, Grèce, Afrique noire, URSS, Charles Aznavour devient une star internationale et vend des millions d'exemplaires de ses disques, entre autres de La Mamma qu'il interprète triomphalement à Erevan, en Arménie. A partir des années 60, l’auteur de J’me voyais déjà(1961) ne cesse de quitter le haut de l’affiche, il enchaîne les tubes : Tu t’laisses aller (1960), Il faut savoir (1961), Les comédiens (1962), La mamma, Et pourtant (1963), Hier encore (1964), For Me Formidable, Que c'est triste Venise (1964), La Bohème (1965), Emmenez-moi (1967) et Désormais (1969). Ces chansons font pour la plupart référence à l’amour et au temps qui passe. En pleine vague yéyé, il écrit aussi deux de leurs plus grands succès à Johnny Hallyday : Retiens la nuit (1961), puis à Sylvie Vartan : La plus belle pour aller danser (1963). Ces années-là, comme chanteur, Charles Aznavour alterne pendant quelques années, tournées à l'étranger et retour sur scène en France. Il va d'ailleurs inaugurer à l'Olympia un système inédit d'horaires variés pour ses récitals : à 17 heures, à 21 heures ou à minuit. En 1969, il reçoit le prix de la Société américaine des auteurs compositeurs pour sa chanson Hier encore ainsi que la médaille Vermeil de la ville de Paris. En1972, il crée la chanson Comme ils disent, qui, première du genre traite de l'homosexualité de façon sérieuse et sans dérision. Il reçoit un disque de platine en 1974 en Grande-Bretagne pour le titre She. Mise à part cette chanson qui ne marchera jamais en France, son succès est planétaire, ses titres sont repris par les plus grands. Ray Charles chante La mamma et Fred Astaire Les plaisirs démodés en 1976 et peu de temps avant de disparaître, en 1977, Bing Crosby reprend Hier encore. En 1983, le chanteur quitte sa maison de disques Barclay pour Trema qui s'engage à rééditer ses anciens titres. Au début de l'année 1989, avec le réalisateur Henri Verneuil, également d'origine arménienne, il fait appel aux artistes français pour le tournage d'un clip, quatre-vingt-dix chanteurs et comédiens enregistrent alors la chanson Pour toi Arménie qui se vend à un million d'exemplaires. C’est suite à cette opération qu’il est nommé‚ Ambassadeur permanent en Arménie par l'Unesco. Il faut dire que depuis le terrible tremblement de terre de 1988 ayant frappé l'Arménie, le chanteur n’a cessé d’apporter son soutien à son pays d'origine, grâce à sa fondation Aznavour pour l’Arménie. Fin 1990, il donne au Palais des Congrès un récital en duo avec son amie de toujours, Liza Minnelli. En 1992, Charles Aznavour rachète le catalogue de la société d'édition phonographique Raoul Breton dont il devient le président. Ce catalogue est un des plus riches de France et comprend entre autres les œuvres d'Edith Piaf et de Charles Trenet. En 1994, il signe avec EMI la réédition de la totalité de sa propre œuvre qui comprend environ mille titres et dont une bonne moitié‚ est composée par lui-même. En 1997, il obtient la Victoire de la Musique du meilleur interprète masculin, prix décerné par l'ensemble des professionnels de la chanson en France. Le Président de la République, Jacques Chirac, le nomme également Officier de la Légion d'honneur. En 1998, Charles Aznavour sort son 43ème album studio, Jazznavour. Sur ce disque où il reprend 14 de ses standards façon jazz, il est accompagné par des pointures du genre comme André Ceccarelli, Michel Petrucciani, Jacky Terrasson, Eddy Louiss, Richard Galliano, André Manoukian ou Diane Reeves. Ennuis de santé, accident de voiture, Charles Aznavour décide de mettre un frein à ses tournées voire à y mettre fin. C'est ainsi qu'il entame d'ultimes périples musicaux à travers le monde et annonce ses (premiers !) adieux. Le 8 octobre 2001, Charles Aznavour est élevé au rang de Commandeur de l'Ordre national du mérite par le Président de la République Jacques Chirac lors d'une cérémonie de remise de décorations à l'Elysée. En septembre 2003, il publie ses mémoires, Le temps des avants (Flammarion). L’année suivante, il est de retour sur la scène du Palais des Congrès à Paris pour y fêter ses 80 ans. 60 ans de carrière soit : 740 chansons, dont 350 en français, 150 en anglais, 8 disques en espagnol, 7 en allemand... En 1999, les internautes de CNN et de Time le désignaient comme un des chanteurs du XXe siècle avec Elvis Presley et Bob Dylan. Il est bien parti pour être aussi celui du XXIe siècle. Les Arméniens voient en lui un véritable héros national. Le 27 novembre 2009, il lance un album de jazz : "Charles Aznavour and The Clayton Hamilton Jazz Orchestra". Il est allé l'enregistrer à Los Angeles dans les très connus studios du Capitol, où Nat King Cole, Dean Martin ou encore Frank Sinatra ont chanté avant lui. Il reprend sur un élégant tapis de jazz quelques-uns de ses classiques comme La Bohème, Comme ils disent ou Le jazz est revenu, ainsi que des chansons plus rares comme Des amis des deux côtés ou Je n’oublierai jamais.
 
 En 2010, Charles Aznavour est président d'honneur de la vingt-cinquième édition des Victoires de la Musique, cérémonie au cours de laquelle il reçoit une « Victoire d'honneur » pour l'ensemble de sa carrière. Pendant ses soixante-dix ans de carrière, Charles Aznavour a joué dans plus de soixante films, a composé plus de mille chansons, chanté dans six langues différentes et a vendu plus de cent millions de disques à travers le monde.En 2014, pour ses 90 ans, paraît une intégrale chez Mercury. Cette collection regroupe en 32 volumes, tous ses enregistrements studio de 1948 à 2011 : 63 ans de chansons ! Mais le parrain de la chanson française ne manque décidément jamais de créativité. Avec « Encores » sorti en mai 2015, il dévoile de nouvelles chansons, un brin nostalgiques certes, mais émouvantes, évoquant son enfance ou rendant hommage à certains de ses héros. S’en suivent trois concerts d’exception au Palais des Sport et une étoile sur le Walk Of Fame d’Hollywood bien méritée en 2017. A 93 ans, ce tigre de papier assure toujours sa présence sur la scène qu’il aime et chérit. Une tournée mondiale, avec une première à l’AccorHotels Arena à Paris avant de continuer le show en Russie et au Japon. Les frontières n’ont jamais dissuadé l’homme et même lorsqu’il rencontre quelques soucis de santé, il lui en faut plus pour annuler toute une tournée. Pourtant, le 1er octobre 2018, après plus de 70 ans de carrière, Charles Aznavour s’éteint à 94 ans, laissant derrière lui plus de 1400 chansons et une soixantaine de films. @ Qobuz