Musique

Britney Spears

Britney Spears

Listes de lecture de l'artiste

Biographie

Née en 1981, Britney « Jean » Spears n’a pas attendu d’être majeure et vaccinée pour monter sur les planches et s’adonner à la chansonnette, surtout dans certaines églises du patelin. C’est en intégrant la troupe du Mickey Mouse Club à l’âge de 11 ans qu’elle se fera remarquer, surtout par un certain Justin Timberlake… Le Big bang de la Miss se pointera en 1998 avec son inénarrable Baby one more time, qui remit au goût du jour les tenues de lycéennes délurées. Le morceau n’a rien de révolutionnaire en soi, mais son aspect pop fraîche et cette intro qui accroche les tympans en font un hit qui perdure déjà depuis des lustres. La suite ressemble à une montée au firmament pulsée par 12 cannettes de RedBull : des hits à la pelle (U drive me crazy, sometimes, Oops !..., Stronger, Don’t let me be the last to know, I’m a slave, Overprotected, Boys…). Selon Qobuz, son album le plus réussi, car homogène, reste In the zone (2003), qui contient le duo avec Madonna et les singles Breathe on me, Toxic, Touch of my hand et le superbe Everytime. Après In the zone, Britney plonge dans le trou noir : vie affective qui part en vrille, pression médiatique insupportable, profession qui lui tourne le dos, etc. La petite fiancée de l’Amérique vire mère indigne destinée à l’asile du coin. Le début de résurrection timide viendra en 2007 avec l’album Blackout qui connaîtra deux beaux succès avec le Gimme More et Piece of me. Pas le grand soir, mais un retour…dans l’attente de jours meilleurs. Mais le véritable retour en grâce s’appelle Womanizer. Porté par un clip génial, le hit caracole au sommet des charts, suivi par l’hilarant If U seek Amy et le très festif Circus (titre de l’album). Galvanisée par le succès retrouvé, Britney vire Femme Fatale (2011) entourée de gros producteurs et compositeurs : Max Martin, Will.i.am, Dr Luke, etc. Plutôt « commercial », cet album a permis à Britney de réanimer les dancefloors avec les single Til the world ends, Hold it against me, Drop dead… La machine à tubes est définitivement relancée, et Britney apparaît désormais comme une femme/mère épanouie, libérée des démons du passé. 2013, sortie attendu de son LP le plus personnel baptisé Britney Jean. Il recèle dix morceaux calibrés parfaitement dans l’air du temps, dont le très bon Alien qui ouvre l’opus. Une fois de plus, la Dame a su s’entourer de pointures dont Will.i.am, un de ses proches dans le business. Au fil de sa vie professionnelle, ses fans ne l’ont jamais lâchée, et on peut penser ce qu’on veut de Britney, mais ce petit brin de fille a bel et bien apporté une sacrée dose de fraîcheur dans la Pop US. En ce sens, Qobuz salue une carrière jonchée de hits, et se tient également à ses côtés dans ses bonnes œuvres. Qobuz, 11/2013