Musique

Benny Goodman

Benny Goodman

Biographie

Né en 1909 à Chicago et décédé à New York en 1986, Benny Goodman est à jamais le « roi du swing ». Clarinettiste, arrangeur et chef d'orchestre, il fait ses classes auprès de Ben Pollack avant de former son premier groupe à New York en 1934. Animateur de l'émission Let's Dance marié à la fille de son producteur John Hammond, il est le premier leader à constituer un big band mixte entre musiciens noirs et blancs (Teddy Wilson, Lionel Hampton, Cootie Williams, Charlie Christian, Gene Krupa...). Très populaire, il connaît son âge d'or dans les années 1930 par des concerts à Los Angeles ou au Carnegie Hall de New York - il est le premier jazzman à s'y produire - et de nombreux succès tels « Riffin' the Scotch » (chanté par Billie Holiday), « Moon Glow » ,  « The Glory of Love » (Helen Ward), « Sing, Sing, Sing (With a Swing) » , « Darn That Dream » (Mildred Bailey), « There'll Be Some Changes » (Louise Tobin), « Somebody Else Is Taking My Place » (Peggy Lee) ou « Taking a Chance On Love » (Helen Forrest). Après la dissolution de son big band en 1944,Benny Goodman est sollicité au cinéma ( A Song Is Born , 1948) et tourne en petite formation à travers le monde. En 1962, il est le premier musicien de jazz, américain de surcroît, à se produire en Union soviétique. Un Grammy Lifetime Achievement Award lui fut décerné à titre posthume. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015