Musique

Bénabar

Bénabar

Biographie

Bénabar joue avec les mots, les images, les sons et la scène. Il grandit entre une mère libraire et un père régisseur du son et débutent la musique au son du piston. Avant de revenir à la musique à l’âge de 25 ans, le jeune Bruno Nicolini travaille d’abord avec les images en étant technicien et photographe pour le cinéma. Doué, il remporte grâce à son court-métrage José Jeannette le prix Georges de Beauregard, le Prix du Public de Nancy et le Prix Spécial du Jury à Montréal. Le monde de la chanson lui ouvre ses portes lorsqu’un ami lui demande d’écrire des paroles pour ses musiques. Plus tard il se lance lui-même dans la chanson avec son ami Patchol. Le duo s’agrandit au fil des concerts et s’accompagne de Denis Grare au saxo, accordéon et au choeur, Vincent Schaeffer, à la trompette et au trombone, Pascal Vignon à la batterie, et Stéphane Benveniste à la contrebasse. La p’tite Monnaie sort en 1997 et le groupe continue sa route en s’attachant à émouvoir. Le groupe évolue au fil du temps mais reste attaché à croquer la société. Bénabar en 2001 fait un tabac grâce au tube Y a une fille qu’habite chez moi. Nommé aux Victoires de la Musique 2003 dans la catégorie Révélation et Révélation Scène la carrière du chanteur s’envole. En 2005, Reprise des négociations est suivi d’une tournée et arrive en quatrième position des chanteurs ayant vendu le plus de disques. Il signe plusieurs BO de films parmi lesquels Madame Edouard, Le Lièvre de Vatanen ou encore Incognito et sort régulièrement de nouveaux albums Infréquentable (2008), Les bénéfices du doute (2011), Bien l’bonsoir m’sieur-dames (2012). En août 2014, Bénabar revient avec Inspiré de faits réels. © TDB/QOBUZ