Musique

Apache Indian

Apache Indian

Biographie

Le chanteur britannique Apache Indian (né Steven Kapur) interprète une forme hautement éclectique de ragga inspirée par le style bhangra de son héritage indien. Il naît le 11 mai 1967 dans une famille punjabi, et grandit à Handsworth, Birmingham, Royaume-Uni, une région où plusieurs communautés ethniques se mélangent, siège de groupes de reggae tels que Steel Pulse et UB40. Armé de ses dreadlocks, Apache Indian forge son expérience dans les dancehalls du Royaume-Uni et commence à sortir des singles au début des années 1990. Beaucoup de ces titres apparaîtront sur son premier album de 1993, intitulé No Reservations, y compris « Don Raja », un titre parfaitement emblématique de la mixité culturelle défendue par le chanteur. Au milieu des années 1990, la production de ragga comprend souvent des éléments de hip-hop, et le prochain album d'Apache Indian ne fait pas exception. Avec des apparitions de stars du reggae jamaïcain telles que Frankie Paul, Yami Bolo ou de l'Américain MC Tim Dog, Make Way for the Indian inclut en 1995 des rythmes de tabla échantillonnés et engendre un authentique tube : « Boom Shack-a-Lak ». L’exposition internationale d’Apache Indian est alors croissante, et il apparaît dans quelques films. Il poursuit bien entendu sa carrière discographique et publie notamment Real People en 1998, Karma en 2001 ou encore Time for Change en 2005. ©Copyright Music Story Ollmedia 2020