Musique

Antonio Carlos Jobim

Antonio Carlos Jobim

Biographie

Il est aujourd'hui de bon ton de comparer Antonio Carlos Jobim à George Gerswhin : ils ont tous deux participé à un considérable renouvellement du répertoire des standards du jazz. Leurs triomphes ont illuminé les salles de concerts et l'on peut considérer qu'ils symbolisent respectivement, par leurs personnalités immédiatement identifiables et leurs capacités mutuelles à capter une sensibilité spécifique et l'air du temps, leur pays d'origine. Né en 1927, Antonio Carlos dit « Tom » Jobim a révolutionné le paysage musical du Brésil et donné naissance, par accident, à la bossa nova avec la bande originale du film d'Albert Camus, Orfeu Negro (1959), écrite avec le parolier Vinicius de Moraes. Auteur de standards comme « Corcovado » et « One Note Samba », il initie le jazz brésilien popularisé par Stan Getz et Joao Gilberto dans l'album Getz/Gilberto (1964), comprenant « Desafinado » et le célèbre « Girl from Ipanema ». Son nom respecté par ses pairs et ses compositions sifflotées dans le monde entier, Jobim triomphe de concerts en prestations télévisées et encourage toute une nouvelle génération de musiciens et d'interprètes brésiliens. Il enregistre un autre classique, « Aguas de Março » (« Les eaux de mars »), collabore avec Frank Sinatra (Francis Albert Sinatra & Antonio Carlos Jobim, 1967) et enregistre une poignée d'albums à succès dont Wave (1967) et Stone Flower (1970) sont les plus représentatifs. Titulaire de plusieurs Grammy Awards, fêté lors d'un concert en son hommage en 1993, Antonio Carlos Jobim, atteint d'artériosclérose, meurt d'une crise cardiaque le 8 décembre 1994 à New York. L'aéroport de Rio de Janeiro porte son nom en sa mémoire. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016