Le Journal de Montréal
Sports

«On s’est reconnus dans Guy Lafleur», se remémore Lucien Bouchard

«On s’est reconnus dans Guy Lafleur»
Photo d'archives, Agence QMI

Carl Marchand

22 avril à 15h47

L’ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, a rendu hommage à Guy Lafleur, décédé vendredi d’un cancer du poumon à l’âge de 70 ans. 

• À lire aussi: «On n'est jamais prêt à ça» Patrick Roy estime avoir perdu son idole de jeunesse en Guy Lafleur

• À lire aussi: Décès de Guy Lafleur : le CH endeuillé

«C’est la genèse de toute une génération que l’on revit aujourd’hui en pensant à lui et à ce qu’il a représenté», a-t-il raconté au micro de Benoît Dutrizac sur QUB Radio.

«Je pratiquais le droit à Chicoutimi. C’était l’époque où on mangeait un sandwich le midi et on sautait dans nos autos et on s’en venait à Montréal voir jouer Guy Lafleur et on revenait dans la nuit et on commençait au bureau le lendemain sans dormir. C’était l’époque!», a-t-il ajouté avec nostalgie.

Lucien Bouchard garde un souvenir chaleureux de ses rencontres avec le Démon blond, un homme au grand charisme et à la poigne de fer.

«Je n’avais pas envie qu’il me donne la main trop souvent, parce qu’il m’écrasait les doigts. Moi, je le sais, je lui ai donné la main souvent et il était bâti, ce n’était pas possible.»

Et Lucien Bouchard était bien prêt à pardonner les convictions fédéralistes du numéro 10. Lafleur avait déjà menacé de déménager si le Québec devenait indépendant.

Photo d'archives

«Il avait le droit d’avoir ses opinions. Je ne l’ai pas blâmé, mais dans un débat politique comme on était à l’époque, le poids de Guy Lafleur ç’avait un impact. Mais on ne s’est jamais crêpé le chignon», a mentionné l’ancien politicien.

• Écoutez l’entrevue de Lucien Bouchard avec Benoît Dutrizac sur QUB Radio